Les hommes, plus narcissiques que les femmes

Après des recherches menées pendant 30 ans sur plus de 475000 personnes, des scientifiques américains sont arrivés à la conclusion que les hommes sont en moyenne plus narcissiques que les femmes.Cette conclusion se vérifie sur plusieurs générations et peu importe l’âge des participants.

Une étude récente révèle que les hommes ont plus tendance que les femmes à penser qu’un privilège leur est dû, ce qui est une sorte de narcissisme.

Ces messieurs sont plus autoritairesAu cours de leurs recherches, les scientifiques ont examiné plus de 355 articles de journaux, des dissertations, des manuscrits et des manuels techniques à la recherche de preuves qu’un des deux genres était plus

narcissique que l’autre.Leurs conclusions ont montré que les hommes avaient plus tendance que les femmes à penser qu’un privilège leur était dû, ce qui est une sorte de narcissisme. De plus, ces messieurs étaient plus susceptibles de prendre l’ascendant sur les autres et imposer leur

autorité, explique le Dr. Grijalva, qui tient à préciser que cet aspect de l‘

égocentrisme peut être considéré comme un trait de personnalité positif.“Le narcissisme est associé à plusieurs dysfonctionnements interpersonnels, notamment à l’incapacité à maintenir des relations saines sur le long terme, à des comportements malhonnêtes et à l’

agressivité“, explique l’auteur Emily Grijalva de l’École de management de l’université de Buffalo, aux États-Unis.A chaque genre son rôle dans la sociétéEn revanche, hommes et femmes sont sur un pied d’égalité en ce qui concerne l’orgueil, la vanité et le nombrilisme.Une analyse historique de ces données recueillies auprès d’étudiants d’université entre 1990 et 2013 montre cependant que les hommes ne sont pas devenus plus narcissiques avec les années, ils le sont depuis longtemps.“Les individus ont tendance à observer et à intégrer les rôles liés aux genres dès leur plus jeune âge, et peuvent devoir faire face à des réactions hostiles lorsqu’ils s’écartent des attentes de la société en la matière“, note le Dr. Grijalva. “Les femmes en particulier reçoivent de vives critiques lorsqu’elles font preuve d’agressivité ou d’autoritarisme, ce qui crée une certaine pression chez ces dernières, plus que chez l’homme, pour qu’elles éliminent leurs épanchements narcissiques de leur comportement“.Le narcissisme a aussi du bon“Le narcissisme peut aider à avoir une image de soi et une estime de soi suffisamment bonnes pour ‘affronter’ la relation aux autres, doté d’une sécurité intérieure suffisante“, rappelle le psychanalyste Jean-Michel Fourcade dans son livre Les personnalités limites. En clair, de bonnes relations avec soi et son environnement reposent sur une assise narcissique saine. Gare à ne pas basculer dans le narcissisme malsain au risque d’être mal vu par les autres.AFP/Relaxnews
Sources :
Gender differences in narcissism : a meta-analytic review, Emily Grijalva and al, mars 2015, Psychological Bulletin (

disponible en ligne).
Les personnalités limites, de Jean-Michel Fourcade, Ed Eyrolles.Click Here: Fjallraven Kanken Art Spring Landscape Backpacks

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *