Tests de grossesse : en pharmacie ou en grande surface ?

Avec la loi “Hamon“, la fin du monopole des pharmacies pour la vente des tests de grossesse est tombée en 2014. Selon une étude de l’association Familles Rurales, elle s’est traduite dans les faits par la mise à disposition de ces produits dans les supermarchés et hypermarchés, alors que le hard discount ne semble pas avoir suivi.

L'association, qui a relevé les prix en pharmacie et en grandes et moyennes surfaces, note que “les tests de grossesse ne sont pas systématiquement moins chers en grandes et moyennes surfaces qu'en pharmacie“.

Des tests disponibles en grandes et moyennes surfacesL’association de consommateurs a étudié ce marché, huit mois après l’entrée en vigueur de la “loi Hamon“ sur la consommation qui abrogeait le monopole des pharmacies pour la distribution des tests de grossesse.“La vente des test de grossesse a bien effectivement débuté dans les GMS (grandes et moyennes surfaces, NDLR), comme prévu par la loi“, mais “les hard discount n’en ont pas du tout“, a résumé Chantal Jeannet, vice-présidente de Familles rurales devant la presse.L’association, qui a relevé les prix en pharmacie et en grandes et moyennes surfaces, note que “les tests de grossesse ne sont pas systématiquement moins chers en GMS qu’en pharmacie“.Les trois différents types de tests (bandelette, stylo, numérique) sont disponibles, principalement vendus à l’unité. Les prix, sans distinction de marque ou de lieu de vente, vont de 0,59 euro pour un test de type bandelette – le plus simple – à 14,50 euros pour un test numérique.Plus de choix en pharmacieLes tests les plus simples à moins d’un euro sont disponibles dans tous les lieux de vente, alors que les tests numériques, les plus chers, ne sont pas référencés en GMS, selon Familles rurales.L’association estime que les pharmacies “offrent un meilleur choix“ en proposant “plus souvent davantage de références“. Selon elle, toutefois, “les consommateurs n’ont pas le choix“ car le nombre de références proposées dans un point de vente est de moins de deux (1,6).Les tests de grossesse existent sous une multitude de marques et de références, souligne Familles rurales, qui a fait une comparaison de prix sur le seul test Clearblue digital, montrant “un écart de prix assez ahurissant“ entre pharmacies, a dit Mme Jeannet, de 5,40 à 14,50 euros.Avec AFP/RelaxnewsSource : Observatoire des prix des médicaments – Familles Rurales (

plus d’informations sur le site)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *