Peu de contraintes vestimentaires au travail

Selon une enquête réalisée par le site de recrutement en ligne, Monster.fr, 58 % des salariés interrogés “veillent à ce leur tenue ne nuise pas à l’image de l’entreprise“. Qui a dit que les Français n’étaient pas “corporate“ ?

Si près de trois salariés sur cinq (58 %) affirment prêter attention à leur look afin de coller au plus près de l’image de leur entreprise, ils ne veulent pas pour autant être les hommes sandwich de leur employeur, ou ressembler à leur collègue : 85 % des personnes interrogées se disent contre un dress code obligatoire au bureau. Car les vêtements sont aussi une façon d’affirmer sa personnalité, de laisser libre cours à sa créativité. Un quart (23 %) des salariés interrogés confient s’habiller comme bon leur semble, au travail.Vous impose-t-on un dress code dans votre entreprise ?

Toutefois, certaines professions vont de pair avec une rigueur vestimentaire : les métiers en relation direct avec la clientèle, les banquiers, les avocats… Alors, pour respecter la liberté de chacun, certaines entreprises autorisent le “friday wear“, cette coutume venue des Etats-Unis qui veut que l’on s’habille de façon plus décontractée le vendredi, et qui se résume souvent à la chemise sans la cravate pour ces messieurs…Enfin, quelques 6 % des employés ayant répondu à l’enquête rappellent qu’ils n’ont aucune liberté de choix dans leur travail et qu’ils doivent respecter un certain dress code. Il s’agit souvent de métiers de services  en restauration, en institut…). Ces uniformes sont là, comme le justifient les employeurs, pour faire respecter des règles d’hygiène et de sécurité et pour représenter l’image de l’entreprise auprès de la clientèle.Juliette RobinSource : Communiqué Monster France, le 1er octobre 2010 – Enquête réalisée auprès de 1604 personnes sur le site Monster.fr entre le 21 juin et le 4 juillet 2010.Click Here: Cheap France Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *