Un Français sur 5 touché par la somnolence

Environ 21% des Français âgés de 18 à 60 ans déclarent ressentir de la somnolence au cours de la journée, au moins trois fois par semaine, d’après une enquête présentée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’Institut de veille sanitaire (InVS), publié mardi 20 novembre.

Un Français sur 5 serait concerné par la somnolence.

Cette enquête avait été réalisée en 2011* en amont de la Journée nationale du sommeil, qui se tient traditionnellement en mars. Cette année-ci, la thématique mise en avant concernait la

somnolence diurne, jusque là peu étudiée par les professionnels. Or, il s’est avéré que près d’une personne interrogée sur  5 se disait être concernée par la somnolence diurne, définie comme une réelle difficulté à se maintenir éveillé, un état intermédiaire entre le sommeil et l’éveil. Elle se caractérise par quelques symptômes reconnaissables tels que paupières lourdes, bâillements, flou visuel… Les femmes seraient plus concernées que leurs hommes (26 % contre 18 %).L’étude révèle également que plus d’un sondé sur dix (11 %) ressent de la somnolence quotidiennement, et 7 % s’assoupissent sans pourvoir résister au moins trois fois par semaine. Parmi les facteurs associés à la somnolence, les auteurs de l’étude notent le travail de nuit ou en horaires décalés et la durée du temps de trajet, déclaré par tranche de 24 heures. Bien que peu considérée, la somnolence peut avoir des effets plus ou moins graves sur la santé et surtout, s’avérer mortelle dans certains cas : c’est en effet la première cause d’accidents de la route (1 accident sur 3).  D’une façon générale, le café et le thé (31 %), l’exercice physique (16 %), la sieste (13 %), les boissons énergisantes (4 %) et les médicaments (3 %) sont les moyens les plus utilisés pour lutter contre la somnolence.Mais, comme le rappellent les spécialistes, la meilleure prévention consiste encore à mieux dormir et, dans la mesure du possible, dormir suffisamment !Yamina Saïdj avec Relaxnews* Les données présentées sont issues d’une enquête réalisée en 2011 par l’Institut national du sommeil et de la vigilance (Insv) auprès de 1.012 adultes âgés de 18 à 60 ans.Source :

La somnolence au quotidien en France : facteurs associés et conséquences. Enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV-MGEN 2011), publiée en novembre 2012 dans le BEH n°44/45Click Here: collingwood magpies 2019 training guernsey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *