Pio Marmaï : “Après la mort de ma mère, c’était le chaos”

Depuis onze ans, Pio Marmaï navigue sereinement dans le cinéma français, depuis que les projecteurs sont braqués sur lui grâce à sa prestation dans Le Premier Jour du reste de sa vie. Le temps a passé, il a enchaîné les rôles et a pu se targuer d’une nomination aux César pour En liberté ! de Pierre Salvadori en février dernier. Mais derrière ce tourbillon de personnages se cache une blessure, dont il parle en entretien pour Le Figaro.

Actuellement au cinéma dans le drame Mais vous êtes fous ?, au côté de Céline Sallette, Pio Marmaï, 35 ans, a plus que jamais le vent en poupe. Mais pour ce diplômé de l’Ecole supérieure d’art dramatique de Saint-Etienne, il n’y a pas que les salles obscures, il y a aussi les planches. C’est en 2015 qu’il revient au théâtre dans la peau du tueur en série italien Roberto Zucco, une “renaissance” : “J’avais oublié ce qu’était la scène, j’étais dans une facilité d’enchaîner les films, je gagnais du blé, je pensais être heureux. En réalité, après la mort de ma mère il y a six ans, c’était le chaos ; cette pièce m’a rechargé les batteries pour dix ans.” Pour sa maman, il a fait l’un de ses tatouages, les initiales CS, pour Cathy Straub, “gravées sur le biceps gauche“.

Click Here: stade toulousain rugby jersey

Très demandé dans son métier, Pio Marmaï reste les pieds sur terre et mène une vie normale : “On regarde beaucoup la télé avec ma femme“, dit-il, évitant à l’inverse les mondanités, qu’il “abhorre” selon Le Figaro : “Je suis fêtard mais simple, sans smoking, avec de la bière et du rock’n’roll.” Il espère avoir des enfants, “c’est prévu“, et se contente pour l’instant de Ninja, son griffon-singe de 5 ans que l’on peut voir sur son compte Instagram.

Encore Franois qui prend des photos. Et la Ninji!!!! @piomarmai @francoiscivilofficiel

Une publication partage par pio marma (@piomarmai) le

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *